26th May 2009

Australie (1/4): la Tasmanie

  • english
  • finnish
  • french

Notre ami Jonas est venu nous voir en Australie pour 4 semaines de vacances. Apres notre rencontre à Melbourne, nous avons pris l’avion pour la Tasmanie. Nous avions prévu de prendre le bateau, mais la traversée dure environ 24H et coûte le double du billet d’avion, qui lui ne prend que 2H. Aussi, nous aurions aimé y passer plus de temps, mais n’avons pu y allouer que 4 jours pleins, à cause de la taille de l’Australie.
Pour commencer, nous avons atterri à Hobart, et avons célébré l’anniversaire de Jonas dans un pub irlandais.

Le jour suivant, nous avons pris la direction de l’île de Bruny. Nous en avions fait le tour (c’est petit) et étions sur le point de rentrer au camping (on en a trouvé un sympa, avec des caravanes à louer pour une nuit pour pas cher), lorsque nous sommes tombés presque nez-à-nez avec des wallabies bruns et d’autres blancs. Quitte à paraître ignorant, je ne savais pas qu’il existait des wallabies blancs avant ça …
Histoire de bien finir la soirée, nous sommes allé faire un tour sur une bande de terre au milieu de l’île, pour tenter d’apercevoir quelques petits pinguins bleus. Mission accomplie, mais comme en Nouvelle-Zélande, pas de photos: trop sombre.

Nous avons fait pas mal de marche en forêt, dans différents parcs nationaux, et profité des paysages de bord de route, parfois surprenants. Nous avons pu voir une grande arche naturelle, des falaises immenses, des trous souffleurs, etc. Les oiseaux, même en ville, sont très colorés, et pas franchement farouches.
Près de Bicheno, il y a aussi un parc écologique, genre de zoo ou une bonne partie des animaux sont en liberté dans le parc, certains sont isolés, mais tous sont des animaux locaux, souvent en voie de disparition. Le parc tente de repeupler la forêt locale. Ils ont aussi beaucoup d’oiseaux, où pour une fois, le visiteur peut entrer dans la cage pour les voir de près. Nous sommes restés un moment: les wombats et échidnés sont uniques ; les Diables sont impressionants dans la façon dont ils ignorent tout du mot “romantique” et passent le plus clair de leur temps à se battre ou se courrir après ; Netta est restée scotchée devant les koalas, Jonas devant les wallabies, et je suis resté dans la cage aux oiseaux parce qu’une peruche me faisait de l’oeil :)

Photos
Slideshow

This entry was posted on Tuesday, May 26th, 2009 at 17:11 and is filed under in English please !, news, voyages, worldtrip'09. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

  • Search

  • Archives

  • Map plugin activated