8th February 2009

La Paz – Bolivie

  • english
  • finnish
  • french

Le trajet de bus de Puno a La Paz ne devait durer que 7H a peu près. Il en a pris 12H, en particulier à cause des formalités de frontière à Copacabana. Il faut se présenter à la police péruvienne, puis à la douane, passer la frontière à pied (juste à côté), se présenter au bureau d’immigration bolivien et enfin remonter dans le bus pour 100m et s’entendre dire que maintenant on va faire une pause d’une heure … Plus loin, il faudra aussi traverser le lac Titicaca en ferry (les passagers d’un côté, le bus de l’autre).
Photos

La Paz est construite principalement dans une vallée mais déborde largement sur les montagnes environnantes. Nous avons été positivement surpris par les maisons, de bien meilleure qualité que celles que nous avions vues à Lima, en depit de la pauvreté relative de la Bolivie. Les raisons sont certainement la population (bien) plus importante de Lima, et la fréquence des tremblements de terre …
Il se trouve que nous sommes arrivés à La Paz à un moment très spécial, ce qui veut dire aussi que nous ne pouvions quitter La Paz avant le début de la semaine suivante. Le dimanche, le pays votait la nouvelle constitution, ce qui fait que les gens avaient interdiction de travailler et que du coup, il n’y avait pas de bus.
La veille, commencait les festivités d’Alasita, pour une durée de 3 semaines, en l’honneur de la Terre Mère. Pendant cette période, les marchés sont pleins d’objets miniatures, et en particulier, de billets (pesos ou dollars ou euros), de maisons, de diplomes, de passeports, de voitures … ceci afin d’apporter chance à l’acquereur dans un domaine particulier. A l’auberge, une cérémonie était même organisée, au cours de laquelle un shaman local bénissait les objets achetés. Des feuilles de cocas étaient aussi distribuée (5 par personne, car on ne peut faire que 5 voeux), par la suite arrosées d’alcool et jetées dans le feu.
Photos

Au cours du weekend, nous avons la connaisance d’une sympathique Irlandaise, ainsi que d’un couple de cyclistes Néo-Zélandais, pas avares de conseils sur leur pays. L’auberge était pas mal, surtout qu’elle brassait aussi sa propre bière et en offrait un verre par jour loué …
Lundi, on a pu reprendre nos excursions, à commencer par la Vallée de la Lune. Il s’agit d’un terrain ou la montagne a été très érodée. Et come celle-ci, et que celles qui sont autour, sont composées principalement d’argile, les flancs sont très colorés et varient de beige clair à brun, et de rouge à violet foncé.

Photos

This entry was posted on Sunday, February 8th, 2009 at 7:03 and is filed under in English please !, news, voyages, worldtrip'09. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

  • Search

  • Archives

  • Map plugin activated